Dans le tome 2, vous aurez l’occasion de visiter plusieurs cités érannes. Pour décrire ce peuple et ses villes, je me suis inspirée des cités perses et mésopotamiennes, notamment de Babylone.

Les portes de Shinapur sont inspirées de la porte d’Ishtar, mais avec un motif adapté au dieu Shîn.

berlin_db_10313751422-1503a4591a46c42217e
Porte d’Ishtar, Pergamon Museum, Berlin

 

Le type de muraille ainsi que des motifs artistiques sont repris dans mon roman pour me créer la culture éranne, issue du mélange de celle des perses et des mésopotamiens.